Le monde selon Alex

Le monde selon Alex, les étoiles selon Zip (et la famille alors?)

Spectacle sur la thématique de la famille

A partir de 6 ans

Création d'après une idée originale de Carole Ventura

Avec les acteurs Michel Le Gouis et Carole Ventura et le plasticien Pierre Constantin

Œil extérieur: Luca Franceschi

Décors: Thomas Laporte

Costumes: Alexandra Berthet

Synopsis

Spectacle théâtre enfants Bruxelles

C’est l’histoire d’un extraterrestre appelé Zip qui, après avoir perdu le contrôle de son vaisseau spatial, atterrit au beau milieu du jardin d’un garçon de 9 ans.

Loin d’être effrayé, le jeune garçon nommé Alex qui est passionné par le monde extraterrestre, accueille chaleureusement Zip dans son jardin et partage avec lui tous ses plus grands secrets. Aux prises avec un conflit familial qui le dépasse, Alex interroge Zip sur la vie extraterrestre et tout se passe comme si les informations qu’il découvrait lui offraient des réponses sur la vie humaine et sa contingence qui le tracasse tant.

Malgré l’urgence de réparer son vaisseau, Zip se laisse séduire par l’affection humaine que lui transmet Alex.  Ainsi, réunis dans un jardin sous un ciel merveilleusement étoilé, Zip et Alex vont petit à petit construire une amitié profonde jusqu'au jour où, à l’improviste, l'enfant ne dira plus un mot... 

Extraits de texte

 « Ne sois pas si pressé de partir. Profite d’être là pour regarder ce que tu n’as jamais vu. Regarde. Tu les vois : les étoiles ! Tu les avais déjà vues ces étoiles ? (Zip et Alex observent les étoiles.) Tu vois les mêmes de chez toi ? D’habitude la journée, elles se cachent car tout le monde court et personne ne s’arrête pour les regarder. Mais maintenant, elles brillent. Juste pour nous deux. Ça les rend heureuses de briller pour quelqu’un. Chez toi, c'est comment? Y'a le jour et la nuit? Le soleil éclaire ta planète? Dis-moi t’as quel âge toi? Si tu viens de très loin, t’as peut-être des milliards d’années comme les étoiles. Le temps que tu retournes sur ta planète, moi, sur Terre, je serais peut-être déjà un vieux monsieur… mais toi de là-haut, le temps que la lumière arrive jusqu’à toi, tu me verras encore comme un petit garçon. Hahaaa. C’est amusant. »